Compagnie Les Colporteurs

Retour à l'accueil

L'histoire

En 1996, Agathe et Antoine, pendant l'exploitation d'Amore Captus, fondent la compagnie Les Colporteurs. Ils font construire avec leurs complices du moment, le chapiteau dont ils rêvent et créent leur premier spectacle, Filao, inspiré du roman d'Italo Calvino Le baron perché. Ce spectacle, qui mêle cirque, théâtre, danse et musique a été représenté 220 fois entre 1997 et 2000 en France et à l'étranger.

Dès 1999, l'équipe des Colporteurs s'associe à celle des Nouveaux Nez pour imaginer, en Ardèche, ce qui va devenir La Cascade, pôle national des arts du cirque, qui a ouvert ses portes à Bourg-Saint-Andéol en avril 2008.

En mai 2000, Antoine est victime d'un grave accident de la vie, qui l'empêchera de continuer à danser sur le fil. Mais il reprend son travail de comédien, de musicien et s'engage dans un travail de mise en scène.

Appelés par le metteur en scène Giorgio Barberio Corsetti, les Colporteurs créent sous sa direction les spectacles Le Metamorfosi (2002) puis Animali, Uomini e Dei (2003).

Parallèlement, Antoine met en scène en 2003 Diabolus in Musica, librement inspiré de Diableries de Mikhaïl Boulgakov.

Rappelés au fil par de jeunes funambules qui leur demandent de transmettre leur savoir, Agathe et Antoine réalisent un rêve, créer un spectacle exclusivement de fils et de funambules. Le fil sous la neige, évocation poétique des défis et des émotions qui jalonnent l'existence, est créé sous le chapiteau en 2006. Le spectacle a été présenté plus de 270 fois en France et dans 15 autres pays.

Ce projet marque le début du compagnonnage avec la Fondation BNP-Paribas qui soutiendra le projet artistique de la compagnie jusqu'en 2014.

En 2007, sur une sculpture-structure de trois fils auto-tendus baptisée l’Étoile sont imaginés deux duos pour l'espace public : Tarina et Hautes pointures.

En parallèle, Antoine s'engage dans un projet intimiste sur cette même structure, et crée en 2009 Sur la route… la réinvention d'un langage qui lui permet de poursuivre son parcours d'artiste.

Agathe & Antoine ont reçu le prix SACD Arts du cirque en 2008.

Antoine goûte également à l'univers de l'art lyrique. En 2004 il assiste Giorgio Barberio Corsetti dans la mise en scène d'artistes de cirque dans un opéra contemporain, Le luthier de Venise, au Théâtre du Châtelet. Puis en 2011, c'est Joël Pommerat qui lui propose d'interpréter un rôle muet dans Thanks to my eyes.

Agathe et Antoine sont invités par le Cirque du Soleil (Montréal, Canada) pour concevoir un numéro pour quatre fildeféristes et quatre fils, intégré à leur création Amaluna (2011-2012).

En 2012 est créé à Lausanne (Théâtre Vidy) sous le chapiteau, Bal des Intouchables. Réunissant 12 artistes circassiens et musiciens, il explore les fragilités des relations humaines, la différence, l’exclusion, la chute et la renaissance.

Le répertoire des Etoiles s’enrichit avec la création des duos Le Chas du Violon (avec Agathe et Coline Rigot, créé en 2014) puis Evohé (avec Julia Figuière et Julien Posada, créé en 2015). Dirigés par Antoine, ces deux duos sont conçus pour l’espace public et sont présentés ensemble en tournée à partir de l’été 2015.

La compagnie poursuit son aventure artistique sous chapiteau, avec sa nouvelle création « Sous la Toile de Jheronimus».

Les membres

Agathe et Antoine

Agathe et Antoine

Ils ont fondé la compagnie Les Colporteurs en 1996. Ils écrivent et conçoivent les spectacles, et parfois les interprètent. Rêveurs et frondeurs, ils impulsent les projets…

En savoir plus
Agathe et Antoine

Agathe et Antoine

Ils se rencontrent à l’Ecole Nationale du Cirque Annie Fratellini en 1979. Lui fait dans la cascade burlesque, elle est funambule. Pour la rejoindre sur son fil, il s’initie à cet art. Ensemble ils créent un duo sur fil avec lequel ils obtiennent en 1983 une médaille d’argent au Festival Mondial du Cirque de Demain, et partent pour deux saisons au Cirque Roncalli. De 1985 à 1988, ils participent à la création du Cirque du Soleil. En 1987, Antoine interprète Quasimodo avec le Théâtre de l’Unité, puis, rejoint par Ars Nova et la Compagnie Foraine, Agathe et Antoine créent L’Histoire du soldat en 1989.

En 1990, avec de drôles d’oiseaux, ils participent à la création de La Volière Dromesko , avec laquelle ils parcourent l’Europe pendant quatre ans.

En 1993, ils reçoivent le Grand Prix National du Cirque et précisent leur recherche : utiliser la maîtrise de l’art du fil au service de situations théâtrales et créent Amore Captus, la rencontre entre un homme et une femme où le fil - cette scène de 12 mm de diamètre qui traverse le plateau – symbolise la complexité et la fragilité de leur relation amoureuse… Ils continuent leurs collaborations avec le théâtre en assistant Mathias Langoff dans Le Révisor de Gogol, Dans la jungle des villes de Brecht, et avec le Footsbarn Theater en jouant dans Ne touchez pas à Molière et le Cabaret inattendu…

Agathe et Antoine sollicitent les artistes de la compagnie pour animer avec eux des stages, ateliers de recherche, rencontres avec des fildeféristes, tout au long de leurs tournées en France et à l’étranger. Ces actions sont aussi proposées à la Cascade, Maison des Arts du Clown et du Cirque de Bourg St Andéol, dont la compagnie Les Colporteurs a participé à la naissance. Agathe est professeur référent pour le Centre National des Arts du Cirque à (Châlons-en-Champagne) ainsi qu’à l’Académie Fratellini (St Denis).

Pierre-Yves Chouin

Pierre-Yves Chouin

Directeur technique de la compagnie, il gère et planifie la mise en oeuvre technique de l'ensemble des activités.

En savoir plus
Pierre-Yves Chouin

Pierre-Yves Chouin

Il travaille dans le spectacle vivant depuis une trentaine d’année.
Depuis ses débuts dans une compagnie de théâtre pour enfants, puis avec la Cie du Galion et le Théâtre Zou, son apprentissage se fait principalement sur le tas, avec la complicité de beaucoup de techniciens, metteurs en scène, décorateurs et artistes.
Premières tournées, premières créations lumière, fabrications de décors et d’accessoires.
Un petit détour vers la fabrication de chaussures, un long séjour à Londres.
De retour à Nantes, il est régisseur plateau, éclairagiste en création, régisseur lumière en tournée, avec la Crac Cie, la Cie Non Nova et beaucoup d’autres ; il met en œuvre des installations d’art plastique et travaille régulièrement au CRDC de Nantes pour l’accueil technique de spectacles.
Il est engagé au Lieu Unique à Nantes et assure la régie générale puis la direction technique sur une période de 5 ans.
Puis, il se tourne à nouveau vers la tournée, les créations, en direction technique avec Wajdi Mouawad, sur 3 années.
Il intègre l’équipe des Colporteurs en Aout 2016.

Fanny Du Pasquier

Fanny Du Pasquier

Elle est administratrice de la compagnie depuis 2007. Elle participe au développement de la compagnie et accompagne tous les projets dans leurs phases de production et d'exploitation.

En savoir plus
Fanny Du Pasquier

Fanny Du Pasquier

Avec un père musicien, elle expérimente la vie de tournée dès son enfance, et commence son apprentissage sur le terrain : montage et régie lumière, poursuite, régie plateau, puis administration de tournée. En 1993, elle sort diplômée de l’ENSATT en "Administration du Théâtre" et travaille deux ans chez Polyfolies (producteur du Quatuor et d’autres groupes de musique et d’humour). En 1996, elle s’installe à Marseille où elle travaille pour le Festival Dansem et, en parallèle, accompagne plusieurs compagnies de danse, notamment la Camionetta. A partir de 1999, elle est chargée de production/diffusion des projets de la compagnie Les Colporteurs, elle accompagne son implantation en Ardèche et devient, en octobre 2007, l’administratrice de la compagnie.

Sébastien Lhommeau

Sébastien Lhommeau

Il est chargé de production depuis 2014.
Il promeut les spectacles, négocie et veille à la bonne coordination des tournées.

En savoir plus
Sébastien Lhommeau

Sébastien Lhommeau

De moniteur de canoë-kayak au monde du cirque il n'y avait qu'un pas. De 1997 à 2002 il devient régisseur général (plutôt "Factotum" comme il aime se définir) de la Menuiserie, lieu de travail de la Cie Les Nouveaux Nez, avec laquelle il collaborera pendant 10 ans sur différents projets. Tubiste et soubassophoniste, il joue de 2003 à 2012 avec différents groupes dont Orchestraska, Art Gécko Beat... Il se consacre à la production et la diffusion dès 2011. Il a collaboré avec les compagnies Mauvais coton, Hors Cycles, Lonely Circus... Il rejoint la compagnie Les Colporteurs en septembre 2014, comme chargé de production et de diffusion.

L'association

L'ASSOCIATION LES COLPORTEURS est dirigée par un Conseil d'Administration composé de 7 membres élus pour un an en Assemblée Générale.
Le CA choisit parmi ses membres un Président, un Secrétaire et un Trésorier.
Actuellement, les membres du bureau sont : Président : Monsieur Stéphane Ricordel - Secrétaire : Madame Solange Gregam - Trésorier : Monsieur Jérôme Cloquet.
Licences d'entrepreneur de spectacle n° 1-23031, 2-23318, 3-23032

Chapiteaux

La compagnie est équipée de deux chapiteaux : le chapiteau spectacle et le chapiteau d’accueil public et son Boby bar.
Ils se complètent pour former un ensemble harmonieux.
Quand la compagnie n’est pas en tournée avec ses propres spectacles, ils peuvent être loués avec tout leur équipement.

L'itinérance

Nous défendons l'itinérance et la présence des caravanes autour du chapiteau, comme un certain mode de vie, un engagement de chacun dans une aventure collective.

Nous portons un soin particulier au sens de notre présence au cœur des villes, des territoires traversés. Nous œuvrons pour installer un campement accueillant, ouvert, créant les conditions d'une rencontre au-delà des moments où nous présentons nos spectacles.

Le chapiteau, avec sa piste en arène, est notre lieu de prédilection. Il nous permet de jouer devant un public large et familial, de partager avec lui nos questionnements et réflexions.

L'installation de notre petit chapiteau- le Bobybar - au côté du chapiteau spectacle, peut offrir un espace d'accueil convivial où il est possible de continuer ce moment partagé avec les habitants, avec le public. Son équipement complet propose bar et restauration légère de qualité ; et, au gré des rencontres et des envies, il est possible d'y organiser concerts, petites formes spectaculaires, expositions, lectures, projections, conférences, ...etc.